Colloque "La transition écologique et les collectivités territoriales"

Vincent CORNELOUP, avocat associé, et Laure ABRAMOWITCH, avocate, interviendront au colloque organisé par le Grale (Groupement de recherche sur l'administration locale en Europe), en partenariat avec Sciences po Lyon, qui aura lieu les 21 et 22 mars 2019 à Lyon, sur le thème suivant : "La transition écologique et les collectivités territoriales : les réalisations entre réussites et difficultés".

Leur communication portera sur "la transition écologique à l'échelle communale : quelle est la place du maire ?"

Cette réflexion s'inscrit dans le cadre plus général arrêté par les organisateurs ce colloque :

"Dans son dernier rapport annuel, le GIEC voudrait bien mettre un terme aux atermoiements des États dans la lutte contre le changement climatique. D’autres rapports alertent les citoyens du monde entier sur la baisse de la biodiversité, la pollution des terres et des océans, les menaces sur l’agriculture alimentaire ou la raréfaction des réserves halieutiques… Bref, tous les signaux sont au rouge et l’avènement de la transition écologique, sous toutes ses déclinaisons, devient une urgence. Sans sous-estimer l’impact des politiques nationales et internationales, publiques, privées et associatives, les collectivités territoriales, de la commune à la région, sont au avant-poste pour enclencher un changement radical, tester les solutions et tirer des enseignements de leur engagement écologique.

Non seulement, les pouvoirs publics leur confèrent largement les compétences nécessaires mais les citoyens sont en attente de mesures qui protégeraient leur milieu de vie tout en permettant un meilleur développement économique et social de leurs territoires.

Des collectivités semblent en pointe : la ville de Grande-Synthe (59) y consacre un documentaire réalisé par Béatrice Camurat (en salle depuis octobre 2018), l’Occitanie se prépare pour être la première région d’Europe à énergie positive, la Métropole Rouen Normandie rejoint cet objectif avec sa COP21 locale… Partout des initiatives s’engagent qu’il est utile d’étudier avant les élections municipales de 2020.

Dans ce cadre, il convient d’interroger la sémantique de la transition écologique, omniprésente mais sans véritablement savoir ce que cela recouvre. N’est-ce pas de rupture dont il devrait s’agir ?

La décision environnementale pourrait être analysée au travers de multiples cas emblématiques d’une mobilisation citoyenne comme pour le barrage de Sivens, l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes ou les rejets des boues rouges de Gardanne….

Les thèmes en vogue de smart cities ou de « ville frugale », d’agriculture urbaine… sont des sémantiques séduisantes mais dont les concepts flous et leur contenu variable mériteraient d’être interrogées et étudiés sur des cas concrets".