Historique

Notre structure a été fondée par le Bâtonnier Christian DUFAY, diplômé de l'Institut d'Etudes Politiques de Paris.
Il a été l'un des premiers avocats français à se spécialiser en droit public et, à ce titre, titulaire de la mention de spécialisation en droit public.

Catherine SUISSA et Vincent CORNELOUP, également spécialistes en droit public, ainsi que Séverine WERTHE, ont œuvré à ses côtés avant de reprendre et développer DSC Avocats, rejoints ensuite par Sandra NADJAR.

Aujourd'hui, le principal domaine d'intervention de DSC Avocats demeure le droit public sous toutes ses formes mais le droit de l'économie sociale et solidaire ainsi que le droit privé et le droit pénal viennent compléter notre offre. 

  • 1971

    Prestation de serment de Christian DUFAY

  • 1991

    Prestation de serment de Catherine SUISSA

  • 1993

    Création du Cabinet par l'association de Christian DUFAY et Catherine SUISSA

  • 1996

    Vincent CORNELOUP devient juriste collaborateur d'avocats au Conseil d'Etat et à la Cour de cassation et Catherine SUISSA obtient la mention de spécialisation en droit public

  • 2002

    Vincent CORNELOUP devient avocat au Barreau de Paris puis à celui de Dijon

  • 2006

    Vincent CORNELOUP obtient la mention de spécialisation en droit public

  • 2007

    Association de Christian DUFAY, Catherine SUISSA et Vincent CORNELOUP, les trois étant titulaires de la mention de spécialisation en droit public

  • 2010

    Christian DUFAY se retire en tant qu'associé. Séverine WERTHE est associée pour gérer les questions de droit privé. Catherine SUISSA et Vincent CORNELOUP deviennent co-gérants

  • 2013

    Sandra NADJAR devient avocat of counsel et prend en charge notamment les questions relatives au droit sanitaire et de l'action sociale

  • 2016

    Sandra NADJAR est associée et prend en charge le pôle Droit de l’économie sociale et solidaire

  • Aujourd'hui

    DSC Avocats, c’est :

    • - Une équipe d’une quinzaine de personnes
    • - 5 bureaux répartis sur le territoire national
    • - 3 pôles (droit public, droit de l’économie sociale et sociale, droit privé et pénal)
    • "Une compétence nationale, une présence locale"